jeudi 20 août 2015

La Tarragone du siècle

Si la sortie d’une nouvelle cuvée spéciale de chartreuse est toujours un événement, cela avait été particulièrement le cas pour cette liqueur Tarragone du siècle.

La cuvée
Il s’agit d’une série limitée de 512 bouteilles, fruit de l’assemblage de plusieurs millésimes de Chartreuse Jaune de Tarragone (1906, 1910, 1920, 1930, 1948, 1951, 1961, 1967, 1973 et 1980). La cuvée a été réalisée par les Pères Chartreux en collaboration avec Olivier Poussier, meilleur sommelier du monde 2000. Même si l'on retrouve toutes les décennies du siècle passé, la proportion de chaque millésime n’est pas connue mais, fait notable, le tout titre 37,7° du fait du vieillissement.
 
Présentation
Dans son coffret en bois, la cuvée dispose d’une étiquette spécifique déclinée sur le modèle de celle de la révolue chartreuse produite en Espagne.
Elle est accompagnée d’un livret qui revient sur l’histoire de cette dernière, présente la démarche ayant conduit à cette cuvée et les vieilles liqueurs qui entrent dans sa composition.
En effet chacun de ces anciens millésimes s'y voit agrémenté des commentaires de dégustation d’Olivier Poussier.
 
Commercialisation
Mis à la vente en 2007, le produit était destiné aux clients professionnels, restaurateurs et sommeliers. Il se caractérise par son positionnement haut de gamme et très limité : assemblage de vieilles chartreuses espagnoles, par nature si rares et entourées d’une aura toute particulière. Chaque exemplaire fut commercialisé au prix de 1605 euro (pas simple d’établir la valeur d’une telle bouteille…). Un des enjeux était d’éviter la spéculation pour un produit unique et non reproductible.
 
Discussions
Naturellement une telle cuvée ne pouvait que faire l’objet de débats passionnés ! Que ce soit sa nature même, l’usage de cuvées mythiques de Tarragone si limitées, le prix de vente et la rareté du peu d’exemplaires disponibles… On peut retrouver une partie des discussions sur le forum La Passion du Vin. Pour conclure, n’ayant pas eu la chance de goûter cette cuvée, penchons-nous sur les notes de dégustation de Philippe des caves Bossetti :
CHARTREUSE JAUNE "TARRAGONE DU SIECLE" ** (Juillet 2009)
"Robe jaune scintillante dorée; nez assez frais, pointe exotique complexe boisée finement, du miel, des épices fines, du tabac blond, suavité et toucher moelleux."
Voir aussi :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire