dimanche 31 août 2014

Elixir végétal de Tarragone

Après le laboratoire pharmaceutique de la distillerie de Tarragone, penchons plus en détail sur son produit phare, l'élixir végétal et ses spécificités lorsque produit en Espagne lors de l'exil des Pères Chartreux. A la clé quelques documents peu communs.

La présentation et son évolution
Expulsés de France en 1903, les moines reprennent la production de leur liqueur, mais également de leur fameux élixir de longue vie, dans une distillerie mise en place pour l'occasion à Tarragone. La présentation de ce dernier est conforme à la nouvelle identité visuelle des produits des chartreux en Catalogne.


Illustration détaillant la présentation de l'élixir végétal fabriqué à Tarragone par les Pères Chartreux







Sur l'étiquette au format carré, on retrouve le symbole cartusien et le losange jaune et vert. L'étui en bois caractéristique a bien entendu été conservé. A noter que le produit titre alors 68°, contre 69° de nos jours.
 
Comme les liqueurs sa présentation va connaître des évolutions au fil des années avec notamment l'usage de la double étiquette à partir des années 1930.

Les flacons changent la qualité demeure

Publicités espagnoles pour l'élixir
Dès le lancement des campagnes commerciales pour la nouvelle gamme des "liqueurs fabriquées à Tarragone" le flacon de l'élixir apparaît au coté des liqueurs.
Toutefois ce dernier fait également l'objet de supports promotionnels spécifiques comme cette belle photographie en noir et blanc des années 1920 qui met le flacon en situation sur la table d'un amateur. On dénombre aussi des encarts publicitaires dans des revues.

Différents formats de flacons



 
 
En 1964, la production d'élixir végétal s'arrête à Tarragone mais se poursuit de nos jours encore à Voiron.

Voir aussi :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire