mardi 12 juin 2012

La symphonie des plantes

La Chartreuse et les plantes qui la composent se confondent, elles lui confèrent non seulement goût, arôme et couleur mais bien plus encore !

Plantes et herbes entrent dans la composition de la Chartreuse...
Combinées aux eaux-de-vie, elles constituent la base des liqueurs monastiques traditionnelles. Pour la chartreuse, c’est d’autant plus vrai avec sa composition secrète à base de plus de 130 ingrédients naturels, plantes aromatiques, herbes médicinales, mais également flore des montagnes des Alpes, épices exotiques...
Les espèces végétales sont sélectionnées, séchées, préparées et combinées, elles entrent dans les procédés de macération et de distillation successifs. Outre la couleur, elles confèrent leurs propriétés gustatives et odorantes ; les différences entre la Jaune et la Verte sont à ce titre éloquentes. Et comme le stipule ce livret publicitaire : “Ce secret transmis du Moyen Age est une merveille, car l'arôme de toutes les plantes est mêlé de façon si harmonieuse, qu'on ne peut en reconnaître aucune”.


… et contribuent à définir son image
De par son histoire la Chartreuse se retrouve associée aux herbes qui la composent : une origine mystérieuse, un parchemin renfermant un savoir ancien, la recette secrète d’un élixir de longue vie... Une composition complexe, intégralement naturelle, qui fut élaborée par un “habile apothicaire”, frère Jérome Maubec au terme de recherches laborieuses... Sont évoqués en filigrane la route des épices et le savoir de l’herboriste...
Il n’est ainsi guère étonnant que ces thèmes furent très utilisés dans la publicité pour caractériser la “reine des liqueurs” : outre les grands épisodes de l’histoire de la liqueur, citons la scène de la cueillette des plantes du massif de la Chartreuse par les moines, en Espagne la campagne sur la “Sinfonia des plantas”…

Les plantes et leurs vertus
La référence à l’herboristerie est présente, elle figure la connaissance des divers espèces végétales et l’étude de leurs propriétés car la tradition à chaque plante attribue un certain nombre de vertus. Cela renvoie aux traités médiévaux, aux planches de botanique mais également à des pratiques plus alchimiques... Qui plus est, la Chartreuse est une "liqueur hygiénique" et les slogans publicitaires pour l'élixir mettent bien en avant ces aspects !
Ainsi la recette exacte fait l’objet de spéculation, de la part des curieux mais également des contrefacteurs et des liquoristes “en herbes” tentant d’en reproduire la composition... Une photographie de la première page du manuscrit a livré une partie de ses secrets. Lors du récent Printemps des liqueurs, le visiteur pouvait toucher et humer un certain nombre de variétés : feuilles d’olivier, ginko biloba, centaurée, fleurs de genet, bétoine etc.
Mais en la matière les joies de la dégustation d’une chartreuse ne valent-elles pas une longue énumération ?

Voir aussi :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire