lundi 15 juillet 2019

Au Musée Dauphinois, se tenait du 29 mars au 29 juin l'exposition "L'ivresse des Sommets" consacrée aux eaux-de-vie, liqueurs et autres breuvages des Alpes !

"Chartreuse, génépi, absinthe, gentiane, Cherry et tant d’autres, tous ces spiritueux dont la renommée dépasse largement nos frontières, sont nés sur ce territoire et résultent d’une alchimie de la flore alpine et de savoirs ethnobotaniques hérités de longue date. Les systèmes productifs - monastiques, domestiques, artisanaux ou industriels - appartiennent à notre patrimoine agro-alimentaire alpin. Mais un patrimoine bien vivant puisque aujourd’hui, relancées par les sports d’hiver et le tourisme de montagne, les distilleries en Dauphiné et en Savoie constituent l’un des fleurons de l’économie régionale."


Une exposition riche et illustrée de nombreux objets de collection, vieilles bouteilles et publicités anciennes, dans une scénographie variée et colorée, illustrant le constat que "les liqueurs ont donné naissance à une riche culture iconographique et matérielle".
 
Par construction la part belle est faite à la liqueur des Pères Chartreux avec d'anciens flacons et documents promotionnels et des références à la liqueur cartusienne dans la culture populaire... "Grâce aux collections rassemblées exceptionnellement  et à la collaboration des entreprises et de spécialistes, l’exposition approfondit la connaissance de la culture des alcools, les innovations résultant de l’histoire du goût et l’évolution des modes de consommation au cours des siècles".

C'est notamment l'occasion d'en savoir davantage sur le processus de fabrication des étuis en bois de l'élixir végétal :
 
Les différentes étapes de la fabrication des étuis d'élixir
 
... et sur la datation des étuis dits "bûche de bois" pour l'emballage de liqueur de chartreuse jaune ou verte (1976).

Enfin une exposition attenante dédiée aux Jeux Olympiques de Grenoble de 1968 faisait également référence à la chartreuse via les mignonnettes spécialement conçues pour l'occasion et désormais objet de collection, plus abordables que les cuvées de VEP...
 
 
Voir aussi :



Aucun commentaire:

Publier un commentaire