vendredi 21 février 2020

Chartreuse, the liqueur

Parution aux Etats-Unis
Dans la suite de sa publication l’été dernier en France (nous y reviendrons au travers d’un article dédié), le très riche livre officiel “Chartreuse, la liqueur” a été traduit en anglais (mais aussi en espagnol). Cela répond ainsi à la demande de nombreux amateurs américains de documenter leur connaissance en la matière.


Pour rappel, la chartreuse jouit d’une popularité croissante outre-Atlantique, nourrie par les tendances autour des produits traditionnels et de qualité et l’intérêt pour la mixologie et les vieux flacons… Les réseaux sociaux illustrent bien cet état de fait.

Évènements de lancement
Cette parution fut donc l’occasion de plusieurs événements promotionnels en divers lieux et en association avec Frederick Wildman, l’importateur américain de la liqueur des Chartreux.

Sur la côte Ouest, une manifestation se tint au Musée américain de la reliure à San Francisco : présentation de l’ouvrage, intervention d’Emmanuel Delafon, dédicaces et rafraichissements cartusiens…


A New-York, on servit pour l’occasion un cocktail dénommé Zone de silence, en clin d’œil au panneau signalétique à proximité du monastère de la Grande-Chartreuse.
Zone de silence
1 1/2 oz Chartreuse Verte
1 1/2 oz Tisane des Moines (infusion froide de verveine, menthe et tilleul)
3 oz Tonic Fever-tree concombre
3/4 oz Jus de citron vert
1 trait de bitter of safran
via @theladybossy
Par ailleurs, le lancement canadien du livre se tenait ce mardi 18 février à Montréal, voir l'affiche.

Voir aussi :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire